Dernière mise à jour : samedi 11 mars 2017 - 7:57

Oujda fait sa promo à travers le sport

بتاريخ 11 Mar, 2017 - بقلم Redaction

*Des foulées pour découvrir la capitale de l’Oriental    *5.000 participants du Maroc et d’ailleurs pour cette première édition

La capitale de l’Oriental abrite ce dimanche la première édition des foulées internationales, une compétition sportive à vocation promotionnelle. À travers cet événement, les organisateurs cherchent à redorer le blason du sport local, tout en initiant une nouvelle culture événementielle. Athlètes reconnus à l’échelle internationale, sportifs nationaux et amateurs des sports de marche et de course seront réunis sur un même parcours. Ce sera également l’occasion de casser la monotonie de la saison hivernale, souvent sans animations, et de lancer des cycles de différentes manifestations pour promouvoir la destination.

Pour le Wali de la région, Mohammed Mhidia, qui a présidé plusieurs réunions pour assurer l’accompagnement adéquat à cet événement, l’organisation d’une course internationale sur route n’est pas une nouveauté en soi. Plusieurs villes du Royaume y sont déjà rodées. La singularité des foulées d’Oujda réside dans le fait qu’elle soit une fête populaire permettant à tous les habitants de la ville de côtoyer des spécialistes des courses. De surcroît, c’est une opportunité pour communiquer autour d’une ville millénaire, en manque d’attractivité et d’activités saisonnières.

L’itinéraire de la course longera des sites à fortes charges historiques et culturelles: bab Al Gharbi, parc Lalla Aicha, théâtre Mohammed VI… «Ces premières foulées n’ont pas pour simple vocation d’encourager l’organisation de manifestations sportives. Elles visent à imprégner une dimension touristique à une festivité dont l’ambition est de placer Oujda sur l’échiquier des villes qui charment par la qualité des événements qu’elle organise» précise-t-on auprès de l’Association des enseignants d’éducation physique et sportive de l’Oriental, initiatrice de cette course sur route.

Concernant le volet participation internationale, une centaine d’athlètes professionnels représentant une dizaine de pays, sont attendus.
La compétition est chapeautée par les encadreurs sportifs de la délégation régionale du ministère de l’Education nationale. Ils tablent sur la participation de 5.000 sportifs de tout âge. «Sans l’apport du scolaire et sans une réelle coordination entre les différentes fédérations civiles et du sport scolaire, il n’est pas possible  d’élargir la base des sportifs, ni de prétendre à des consécrations lors des différentes compétitions internationales» confie Mohammed Zerrouki, directeur régional du ministère de l’Education nationale.

Ali KHARROUBI //   L’Économiste

Légende : Une course pour explorer les richesses patrimoniales, architecturales et culturelles de la ville, via un circuit de découverte