Dernière mise à jour : vendredi 14 avril 2017 - 10:54

Oujda: Deux jardins pour célébrer le printemps

بتاريخ 14 Avr, 2017 - بقلم Redaction

*Ces parcs élargissent une maigre offre de loisirs dans la ville  *L’arrosage sera assuré à partir des eaux recyclées

Les deux espaces verts qui viennent de renforcer l’offre de loisirs de la ville -le parc écologique et le jardin Isly- sont aussi une manière de marquer l’arrivée du printemps après un hiver particulièrement rude. Ces jardins seront ouverts au public  de 6h30 à 18h30 et l’option d’une ouverture nocturne pendant le mois du Ramadan est presque acquise. La réfection de tout le système d’éclairage de ces jardins (1 million de dirhams a été mobilisé) en est un indice.

 Le parc écologique sera adossé à un parking d’une capacité de 3.000 places, assez pour satisfaire de nombreux ménages qui vont se ruer vers ce qui apparaît d’ores et déjà comme l’un des points d’attraction de la ville . Toutes les allées de ces sites et les aires de jeux seront revêtues de «sable stabilisé». L’avantage de cette technique réside dans sa durabilité et son aspect naturel qui préserve l’environnement. «C’est la première fois qu’on recourt au sable stabilisé coloré au Maroc. Celui-ci résulte d’un mélange à base de sable de carrière, liant teinte naturel ou colorée.

Le couvert végétal est composé de 27.000 arbres de différents types (pin d’Alep, thuya, pistachier de l’Atlas, le caroubier, le phœnix, etc.), une trentaine d’espèces ornementales constituées de fleurs et arbrisseaux adaptables au climat de la région. Il couvre également 3 hectares de gazon, des pistes piétonnes, un lac, plusieurs cascades, un circuit d’eau et trois fontaines à base d’éclairage photovoltaïque, d’un circuit ludique dédié aux enfants, parcours de promenades et équipements sportifs.

L’arrosage du parc est assuré par des ressources non conventionnelles provenant d’eaux traitées de la station d’épuration de la ville. Le jardin est équipé d’un système d’irrigation goutte-à-goutte. Une conduite d’amenée des eaux épurées relie la station de pompage des eaux épurées au bassin de stockage situé à l’intérieur du parc. Ce mécanisme d’irrigation est renforcé par un système de filtration et de désinfection par UV.
Ali KHARROUBI     // L’économiste