Sports échos

أكاديمية محمد السادس لكرة القدم ا تفوز بالنسخة السادسة لدوري كأس وجدة

نظمت جمعية امل فوت وجدة يوم السبت 30يونيو والاحد فاتح يوليوز النسخة السادسة من الدوري الدولي كاس وجدة ... Lire la suite...

نهائيات كأس العصبة

نظمت عصبة الشرق لكرة القدم يوم الجمعة الماضي بالملعب الشرفي، نهائيات كأس العصبة، ... Lire la suite...

نهضة بركان: لقجع لإتمام ما تحقق

لم يكن من الممكن تحويل الجمع العام العادي لفريق النهضة البركانية إلى جمع عام استثنائي لعدم توفر منخرطين بعدم... Lire la suite...

حفل اختتامالموسم الرياضي للجيدو

  طبقا لبرنامجها السنوي المسطر،في إطار الأنشطة الاجتماعية و الترفيهية التي يشرف عليها مكتبها المسير ... Lire la suite...

Basket : Berkane championne du Maroc

Dans une salle aux vraies allures d’un chaudron, la partie s’est jouée entre deux équipes qui ont marqué de leurs empreintes ... Lire la suite...

Info Régionale
Partenaires
Agence se développement de l'Oriental
Le saint Coran
Aujourd'hui le Maroc
Gouvernement du Maroc
Service public Maroc
Parlement du Maroc

 

Statistics
Membres : 776
Contenu : 1302
Liens internet : 6
Affiche le nombre de clics des articles : 2206585
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
Environnement et sciences

En commémoration de la Journée Mondiale des Zones Humides, le Conseil régional de l'Oriental, la Direction régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte contre

la désertification, l'Observatoire de l'environnement et l'Espace de Solidarité et de coopération de l'Oriental, ont  organisé vendredi 17 février à la salle des conférences du conseil régional une journée d'étude sur les zones humides et l’importance de leur protection. Ainsi des thématiques se rapportant aux « Stratégie Environnementale au niveau de l’Oriental »,   « Le SIBE Ramsar de la Moulouya, entre le souci de conservation et   les actions de dégradations » et la « Présentation du livre blanc du SIBE Ramsar de la Moulouya » ont été passés au peigne fin et animés et débattus par chercheurs universitaires ; acteurs associatifs et responsables des départements concernés par la sauvegarde de l’atout environnemental.

 

Intervenant à cette occasion Mohammed Khalloufi, chef du service de partenariat pour la conservation et le développement des ressources naturelles à la direction régionale des eaux et forets et de la lutte contre la désertification  a présenté les différentes formes de dégradation que connait le Sibe de la Moulouya. Il a dressé un tableau exhaustif  des disfonctionnements, des problèmes de gestion ou ceux se rapportant aux effets naturels. Il a, par ailleurs,  présenté un résumé succinct  du livre blanc réalisé par son département afin de pérenniser les atouts naturels dont regorge la région. Un gardage juridique et théorique en adéquation avec les principes de la charte nationale de l’environnement et du développement durable. «  C’est une vision qui prescrit la mutualisation des moyens des différents intervenants et ce dans le but de sensibiliser à la prévention des atteintes à l’environnement et à la responsabilité vis-à-vis du dommage environnemental » a-t-il martelé.

De son coté Mohammed Ben Atta, président de  l'Espace de solidarité et de coopération de l'Oriental a précisé que le Maroc qui vient d’abriter le symposium international de l’eau et des zones humides du 6 au 8 Février  est engagé sur la voix de la préservation de ses richesses aquatiques et espaces naturels protégés. Il a,  à cet effet,  plaidoyé pour une approche commune et concerté entre l’ensemble des  acteurs impliqués ; associations de la  protection de l’environnement, riverains des zones humides et responsables administratifs afin de protéger les quatre zones humides de l’Oriental. «  La lagune de la Marchica, les trois fourches, le barrage Mohamed V et le Ramsar de la Moulouya sont des sites qui revêtent une grande importance pour la biodiversité, l’ornithologie, les oiseaux migrateurs. » a-t-il rapporté. Et d’ajouter « Nous sommes tous responsables devant les menaces qui guettent nos richesses en zones humides et les effets collatéraux et directs des catastrophes écologiques. » C’était le cas pour la mortalité massive des poissons sur la Moulouya  et le desséchement de la zone du bras mort qui est en entrain d’apporter le coup de massue au Flamant rose.

Signalons aussi que  les constructions en dur et en béton sur le Sibe de la Moulouya menacent tout un système écologique.   Ils contribueront à l’éradication d’espèces menacées à l’échelle nationale et mondiale tels le héron pourpré, la loutre, la sarcelle marbrée, le goéland d’Audouin, et les reptiles qui sont endémique à cette zone...etc, qui trouvent dans le Sibe de la Moulouya les conditions nécessaires pour leur reproduction.

Ali Kharroubi // ALM // Oujda24

 
Random Content

les vidéos d'Oujda24

This page require Adobe Flash 9.0 (or higher) plug in.

Oujda à l’heure du biogaz
03 July 2012 14:56
article thumbnai  Dans le cadre de sa politique de renforcement local de la capacité de production d’énergie,
Oujda24 youtube
You need Flash player 6+ and JavaScript enabled to view this video.

PLAYLIST
Al Athan
En arabe بالعربية
oujda24 Vidéos
oujda24
Edito
  • Oujda : a-t-elle réussi le défi royal ? S’inspirant d’un éditorial de Khalil Hachimi Idrissi qui se demandait si la capitale économique Casablanca a réussi l’examen royal. J'use de la même  rhétorique pour questionner Oujda. Est-ce...
Casa bourse



Publicités
Ajouter votre pub:
Bannière